Les beaux étés T3 Mam’zelle Estérel

  • Les beaux étés T3 Mam’zelle Estérel

Déjà charmée par les deux précédents tomes de la série Les beaux étés, je n’ai pas longtemps hésité à lire ce dernier tome qui répond au doux nom de Mam’zelle Estérel !

Une page qui se tourne

C’est l’heure du grand nettoyage de la 4L familiale. Il est temps pour elle d’avoir un nouveau propriétaire ! D’un très beau rouge, elle est surnommée par ses propriétaire Mam’zelle Estérel. La voiture est traitée comme un personnage à part entière dans cette série. Cette  vente pleine de nostalgie est donc l’occasion ici de revenir sur les premières vacances en famille dans cette belle voiture. Pierre, Mado et leurs filles partent avec les parents de Mado. On découvre donc un duo de deux être à la personnalité opposée : Yvette-la-parfaite et Gros-Papy !

Une famille comme toutes les autres ou presque !

Ce que j’aime quand je lis Les beaux étés de Zidrou et de Jordi Lafebre, c’est que je pars en vacances avec eux moi aussi ! Retrouver cette bande de joyeux belges est toujours un régal, j’aime beaucoup le couple formé par Pierre et Mado et la spontanéité des petites. Ici ils se retrouvent « coincés » avec les parents de Mado qui n’ont pas du tout la même conception des vacances qu’eux, on ne s’ennuie pas avec Yvette-la-parfaite qui a pris l’habitude de tout régenter et Gros-Papy, grand-père gâteau qui aimerait bien manger des frites… Ils sont tous les deux attachants et découvrir leur passé est un joli moment de lecture. 

Une super lecture de saison

Lire un tome des Beaux étés, c’est quelque chose de régressif, un peu comme ouvrir un paquet de bonbons et le savourer jusqu’à la fin ! C’est touchant, drôle de par les situations et la galerie de personnages. Impossible de ne pas sourire à la lecture de cette histoire toute en tendresse. C’est pour moi, le meilleur tome, nostalgique et beau. C’est vraiment une très chouette lecture et avant de partir en vacances pour de vrai, laissez Mam’zelle Estérel vous emmener dans un joli voyage !

L’avis d’Arsh

On s’embarque dans cet album comme dans la 4L familiale et on suit cette petite famille en vacances sous le joug de Mamyvette qui se charge de l’organisation, quitte à faire une croix sur les vacances d’été à la mer !

C’est joyeux, touchant, vivant… on est dans l’histoire, on prend du plaisir à la lire. c’est léger mais terriblement agréable à lire !

 

Les beaux étés T3 Mam'zelle Estérel Couverture du livre Les beaux étés T3 Mam'zelle Estérel
Zidrou
Dargaud
09-06-2017
Jordi Lafebre

1992, les années ont passé, le jeune couple est maintenant à la retraite, la petite Pépète est devenue une jeune fille et la 4L est à vendre... L'occasion de se remémorer l'année 1962, leurs toutes premières vacances à son bord en compagnie... des beaux-parents. Les vacances avec Yvette-la-parfaite et Gros-Papy seront plus gastronomiques que bucoliques... en direction de Saint-Étienne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *