Go green ou changer ses habitudes de consommation

Dans notre entourage proche, on a cette image de « bobos », ce qui me fait toujours rire. Je ne sais pas trop quoi en penser mais ici je vais parler de ce qu’on a changé dans nos habitudes à la maison.

Au quotidien je fais quoi ?

Depuis quelques temps, j’ai changé quelques habitudes à la maison. On a réduit la consommation de sacs en plastique, on utilise toujours de grands sacs réutilisables pour les grosses courses et au quotidien ça  se traduit par l’utilisation d’un petit filet de courses, c’est moche oui mais c’est utile ! Bon ok, c’est devenu obligatoire ou ça va l’être mais nombre de magasins en distribuent encore, surtout lors de shopping fringues ou autres. Et nous on les refuse maintenant systématiquement !

J’ai arrêté d’acheter des serviettes en papier, pour tous les jours chacun a sa serviette en tissu qui passe à la machine quand elle est sale, pour les invités, même punition ! Serviettes en tissu pour tout le monde, ça passe au milieu de la lessive et basta.

gourdeinfuseurToujours dans la lutte contre l’ennemi plastoc, j’ai offert à Arsh (et je me suis offert) de jolies gourdes où on peut faire infuser des fruits et hop on les emporte, c’est pratique, réutilisable et plus écolo. On a aussi investi dans une Sodastream. On a acheté l’appareil avec des bouteilles, cela permet de boire de l’eau gazeuse à volonté sans avoir besoin d’acheter de l’eau en bouteille.

A la maison, on a des herbes du jardin : Menthe, basilic, fines herbes, persil et même un citronnier ! Agréable en ville de mettre ça dans ses plats :). D’ailleurs merci La Box à planter qui est une box plutôt bien faite avec des bons produits (bio).

Des habitudes de vieux ?

Consommez mieux ça passe, à mon sens, par acheter des produits de saison. Accompagné de son fidèle ami le filet, Arsh va toutes les semaines au marché. Pas d’AMAP ou de coopérative bio offrant un panier proche de chez nous, nous avons opté pour ce choix. En plus du côté sympa de papoter avec les  commerçants, cela permet d’acheter des fruits et légumes de saison et surtout d’acheter local (produit à moins de 100km) et bio ! C’est idiot, mais avec l’utilisation de la gourde infuseur, on utilise les fruits avec la peau, donc il vaut mieux qu’il soient bio et non traités.

Ah et accessoirement, cela incite à cuisiner. Et oui, la cuisine, ça paraît tout bête mais aller au marché, préparer ses produits, cela me semble plus raisonné que d’acheter du « tout prêt ». On peut aussi congeler ce qu’on a fait et ça fait des supers tups à emmener au bureau (et se la péter évidemment). Et puis l’avantage du marché, c’est de demander les légumes de saison mais aussi de demander aux maraîcher comment cuisiner leurs produits !

J’aime aussi acheter des produits bios pour nettoyer la maison. Je ne me suis pas lancée dans la création de mes produits ménagers mais ne plus mettre de la Javel dans la maison me plaît bien. Je le fais aussi côté beauté en achetant du shampoing et du savon solides pour les cheveux et le visage. Il faudrait que je le fasse aussi pour le corps aussi, ça économiserait de l’emballage.

Ca fait aussi quelques années que j’achète pas ou très peu dans les grandes enseignes de mode féminine, je me surprends à chercher des vêtements écolos, faits dans de bonnes conditions. Je ne me posais pas la question il y a quelques années mais là ne pas connaître la traçabilité de mes fringues me perturbe !

Aller plus loin ?

Oui j’y pense, je pourrais faire 100 fois mieux…Acheter tout en vrac et mettre en bocaux pour commencer, j’ai aussi repéré du linge en bambou et pas en coton (ce qui est beaucoup plus écolo),  je songe depuis des mois à passer aux lingettes démaquillantes réutilisables et arrêter le coton… Achetez des chaussures et des sacs vegan et pas du cuir, peut être ne plus acheter de la seconde main mais des fringues écolos et bios, l’industrie de la fast fashion étant bien pourrie pour l’environnement.

Je voudrais aussi arrêter le café en dosettes (quand je vois ce que je passe à la poubelle) ou alors faut vraiment que je me motive pour aller les recycler ! (Note de Arsh, plutôt crever que d’arrêter Nespresso !)

Avoir le tri des poubelles dans notre immeuble, on peut rêver ! (Pour des raisons de place dans le local poubelle, impossible de faire le tri chez nous.)

Enfin, dernier point, la voiture. Arsh envisage sérieusement, non pas une électrique parce que l’autonomie est trop basse pour partir en vadrouille, mais une hybride, qui nous permettrait de vadrouiller assez loin tout en limitant la consommation et les émissions aussi du coup !

Bilan ?

Impossible d’avoir zéro impact sur la nature… C’est un triste constat malheureusement mais je m’intéresse de plus en plus à ce genre d’initiative écolo, je suis inquiète de la terre que l’on laissera (ou pas) aux générations futures. A notre niveau, on essaie au quotidien d’avoir l’impact que l’on peut.C’est bon pour l’environnement mais aussi pour nous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *