La lumière de Bornéo, Spirou vu par Frank Pé et Zidrou

Nouvelle aventure du « Spirou De », avec cette fois Frank Pé aux commandes, accompagné de Zidrou. De passage à St Malo, j’ai profité de la présence de l’auteur pour prendre cet album, le faire dédicacer et surtout le dévorer ! Je vous l’avoue j’ai adoré la lumière de Bornéo !

lalumieredeborneo4Comme je le disais il y a peu en parlant du dernier Lucky Luke, la série des « Spirou de » offre une nouvelle approche du personnage et de l’univers. Et l’arrivée du père de Broussaille, Frank Pé, dans cette collection n’est pas pour me déplaire. Si il est à la base de l’idée, le scénario a été travaillé avec Zidrou. Frank Pé a ainsi pu se concentrer sur le dessin, là ou il excelle !

Spirou et l’animalium

Connaissant l’auteur, il fallait s’attendre à un album graphiquement de qualité, mais aussi la part belle faite aux animaux.

Petit hors sujet sur l’auteur. Amoureux d’art et des animaux, il est actuellement en crowdfunding pour un projet mêlant zoo et exposition d’art avec son Animalium. Pour plus d’infos, voici un lien pour sa page Ulule. C’est un commentaire pas si hors sujet que cela finalement tant l’album est proche de ce concept aussi.

lalumieredeborneo1Et des animaux dans cet album, on est servi. Mieux encore, nous retrouvons Noé accompagné de sa ménagerie ! Vous ne connaissez pas Noé ?  Alors foncez acheter ce qui est peut être le meilleur album de Spirou, donc fait par Franquin, intitulé Bravo Les Brothers. Les auteurs ont ici choisi de reprendre ce personnage que j’adore pour que l’album tourne autour de lui. Et il n’a pas changé. Toujours aussi talentueux dans le dressage de ses animaux qu’il aime tant, il est inversement très mauvais dans les rapports humains. Alors quand sa fille vient le retrouver, le voilà en bien mauvaise posture ! Heureusement Spirou, qui a rendu son tablier de journaliste suite à un désaccord avec sa direction, est maintenant disponible. De la à le transformer en Babysitter…

Et comme pour son projet d’Animalium, il sera aussi question d’art dans cet album avec de magnifiques tableaux d’un artiste inconnu et mystérieux qui arrivent sur le marché. Maintenant reste à savoir comment ces tableaux, Noé et sa ménagerie, Spirou, Fantasio et enfin cette fille vont pouvoir se retrouver mêlés.

Frank Pé scénariste ou dessinateur ?

Comme expliqué plus haut, Frank Pé a laissé Zidrou l’aider au scénario pour se concentrer sur le dessin. A t’il bien fait ? Si on regarde le résultat, force est de constater que oui ! Sa version de Spirou est réaliste, adulte et moderne. C’est ce que j’attends d’un artiste comme lui sur ce personnage et le rendu est parfait. Si en plus on y ajoute son dessin animalier toujours aussi parfait, le résultat est tout simplement magnifique. Franchement j’ai rarement vu un Spirou aussi bien traité qu’ici.lalumieredeborneo2

Plus qu’une aventure ?

lalumieredeborneo3Mais au delà de l’aventure en elle même, Il y a autre chose qui m’a personnellement beaucoup plu dans cet album. Il s’agit du traitement humain des personnages. On retrouve un Spirou intègre, un Fantasio terre à terre qui doit payer ses factures et donc travailler peut être d’une façon qui ne serait pas sienne, quitte à s’accrocher avec Spirou, la relation père fille de Noé, et surtout un Spirou qui n’est pas insensible aux personnages féminins…

Alors, on le prend ?

Cette Lumière de Bornéo est tout simplement un très bon Spirou. Scénario solide, tout sert le scénario, même l’introduction qui prend tout son sens plus tard. Bon la partie avec Champignac semble être là pour atteindre un nombre de pages plus que pour servir le scénario, mais ça peut aussi être vu comme une petite péripétie en parallèle. Mais au delà de ça, et au risque de me répéter, cet album est une réussite, un plaisir de relecture de l’univers et des personnages. Et puis les auteurs sont allés chercher des personnages chers aux lecteurs mais qui étaient des choix idéaux au vu des caractéristiques des auteurs. Un superbe cadeau à mettre sous le sapin d’un amateur de BD cette année !

L’avis de Cuchifritina :

Complètement tombée sous le charme du dessin de Franck Pé, au point d’avoir envie d’un des beaux tableaux de la BD dans mon salon ! J’ai trouvé le traitement des personnages et de l’histoire très adulte, j’ai lu ce titre avec grand plaisir, une belle surprise sans aucun doute 🙂 (moi que ne suis pas fan de Spirou à la base)

La lumière de Bornéo Couverture du livre La lumière de Bornéo
Spirou
Frank Pé, Zidrou
Dupuis
Frank Pé

Spirou n'est plus journaliste ! Après avoir refusé de modifier un article un peu trop critique sur un barrage hydroélectrique en pleine jungle palombienne financé par un gros annonceur du journal, Spirou claque la porte du Moustique. Désoeuvré, il décide de prendre le temps de vivre et de rattraper le temps perdu, notamment en se mettant à la peinture et au jardinage. Mais d'étranges événements vont l'empêcher de réaliser ses envies.

Il y a d'abord la nature qui semble devenue folle et des champignons "qui n'existent pas" qui provoquent une véritable marée noire végétale, au grand désarroi de Pacôme.
Il y a ensuite ces mystérieuses toiles révolutionnaires d'un auteur anonyme qui arrivent à la galerie Bernard et pour lesquelles le cheik Ibn-Mah-Zout est prêt à payer des fortunes.
Et Fantasio qui est chargé par son journal de trouver l'artiste génial, créateur de ce nouveau courant pictural appelé "le zooïsme.
Il y a enfin Noé, ce dompteur extraordinaire qu'on avait découvert dans "Bravo, les Brothers" qui est de retour en ville avec toute sa ménagerie et une gamine... qui n'est autre que sa propre fille, une adolescente ballottée depuis toujours et qui débarque de son Canada natal. Et que Noé va confier à Spirou !

Ce Spirou signé Frank et Zidrou est une fable humaniste et écologique menée par deux auteurs au sommet de leur art !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *