L’adoption 2 La garua

Très émue à la lecture du premier tome, j’attendais avec impatience La garua, la suite de L’adoption par Zidrou et Monin !

L’amour par-delà les frontières

Gabriel, le grand-père de cœur de Qinaya part à sa recherche au Pérou après l’arrestation de ses parents adoptifs. Il ne peut se résoudre au départ de la petite fille. Il s’envole donc à Lima retrouver la famille biologique de la petite. Là-bas, il fait connaissance de Marco qui a perdu sa seule fille dans le tremblement de terre. Il va également retrouver Qinaya et sa famille. Joli clin d’œil car la petite fille retrouvera son vélo qu’elle avait tant aimé en France.  Cependant, tout ne se passera pas comme prévu pour notre grand-père !

Un tome plus grave

Le fils de Gabriel est en prison, il a divorcé de sa femme et a accepté d’endosser toute la responsabilité de l’enlèvement. La famille a donc été complètement pulvérisée par le départ de Qinaya. Gabriel tente comme il peut de retrouver sa famille et de recoller les morceaux. Avec la rencontre de Marco, veuf qui a perdu sa fille unique, l’histoire prend une toute autre tournure. Le personnage de Gabriel va évoluer psychologiquement et la fin de l’histoire risque de vous étonner.

 

Les retrouvailles

Il y aura bien des retrouvailles ici mais pas celles que l’on attendait ! Le scénario de Zidrou est bien ficelé, les personnages sont attachants et on sent plus de profondeur que dans le tome 1 bien plus léger. Le dessin et les couleurs d’Arno Monin mettent le tout en valeur, les paysages sont magnifiques. Lors de la dernière scène il n’y a même pas besoin de paroles, le dessin fait tout, j’ai été transportée. Ce n’est peut être pas la fin que j’attendais, je l’avoue, mais ce duo fait très fort !

 

L'adoption 2 La garua Couverture du livre L'adoption 2 La garua
L'adoption
Zidrou
Grand Angle
31-05-2017
Arno Monin

Qinaya est repartie. Après l’arrestation de ses parents adoptifs pour enlèvement, elle a regagné son Pérou natal. Après un an et demi de recherches, Gabriel, son « grand-père » de France, se rend à Lima pour la retrouver. Mais le vieux bourru va aller de désillusion en désenchantement, car en 18 mois, la petite a changé, elle a grandi… et elle a oublié son séjour en France. Elle a oublié son «achachi», son grand-père…

Series Navigation<< L’adoption 1 Quinaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *