L’esprit du camp

  • L’esprit du camp

Ramené par Arsh, j’ai lu par hasard L’esprit du camp de Falardeau et Cab. Voici donc ma review !

Les joyeuses colonies de vacances

Forcée par sa mère, Elodie doit jouer les monitrices dans un camp de vacances. Elle arrive dépitée dans un camp dirigé par un drôle de directeur et rempli de gamins survoltés. C’est parti pour la déprime ! Elle fait la connaissance de toute l’équipe et finit par se rapprocher d’une des monitrices. Aucun cliché n’est épargné : Les feux de camps, la chasse aux trésors, le spectacle… A noter, un lexique au début de chaque chapitre pour ne rien rater des expressions canadiennes ! Car oui nous sommes au pays du caribou !

Une virée fantastique

Derrière l’aspect de joyeuse colo, Elodie trouve le directeur de plus en plus bizarre… L’histoire prend un tournant fantastique lorsque cette dernière commence à faire des cauchemars sur l’esprit de la forêt. Et ces animaux blessés ? Bizarre non ?  La vie sur le camp prend une tournure surnaturelle et une drôle de bête semble rôder dans les parages… Cela semble annoncer un changement dans le prochain tome ! Le titre joue sur l’esprit de la forêt qui habiterait dans ces bois et fait référence au titre.

 

Touché par l’esprit du camp ?

Je n’ai pas été convaincue par l’histoire malgré les jeux de mots et expressions de cette joyeuse troupe. Elle s’annonce plus à un public adolescent, j’ai aimé retourner en arrière dans cette colo et je me suis reconnue plus jeune chez certains personnages ! L’histoire a l’air de basculer dans le mystérieux, en tout c’est ce qu’annonce ce premier tome. L’histoire est sympathique à lire mais ne m’a pas donné envie de continuer… Si vous avez des ados dans votre entourage, je pense que ce titre peut tout à fait leur plaire ! En plus, c’est quand même cool d’apprendre de nouveaux mots et expressions, gros plus du livre.

 

 

L'esprit du camp 1 Couverture du livre L'esprit du camp 1
L'esprit du camp
Michel Falardeau
Lounak
12-05-2017
Cab

Une adolescente est envoyée de force par sa mère dans un camp de vacances, où elle devra travailler comme animatrice tout l'été. Perdue en pleine forêt, entourée d'inconnus avec lesquels elle ne semble pas avoir d'affinités, Élodie considère déjà que ses vacances sont fichues... mais le camp du Lac à l'Ours lui réserve plusieurs surprises; un jour après l'autre, un groupe de petites rousses à l'imagination débordante, un directeur de camp mystérieux et une collègue attentionnée transformerons son séjour en véritable aventure..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *