MASK #1, retour en 85 !

  • MASK #1, retour en 85 !

Hasbro, c’est des séries faites pour vendre du jouet par palettes. Et vous je sais pas, mais moi, MASK j’adore ! Alors je ne boude pas mon plaisir de les voir de retour en comics.

mask01-cvr-subAvec IDW, Hasbro a tenté un nouveau pari. Ils ont pris leurs séries, MASK (pour Mobile Armored Strike Kommand) , G.I. Joe, Transformer, ROM, Micronauts et Action Man pour leur créer un seul et unique univers partagé : le Hasbro Universe ! Tout cela a pris place dans un event, Revolution! que je n’ai pas lu. Mais quand je suis passé dans mon Comics shop, que j’ai vu cette cover de MASK, bah j’ai pas hésité, je l’ai pris. Et Cuchifritina m’a détesté sur tout le trajet du retour quand je lui chantais le générique de MASK… Enfin la première phrase en boucle surtout, parce que j’ai un peu oublié le reste depuis !

Chevaliers masqués

Bref aujourd’hui toutes ces séries partagent le même univers. Et donc on entend parler des transformers dans MASK. Pas grave, moi, tant que j’ai du Matt Tracker et surtout sa caisse dont sortent je ne sais combien de lances missiles en mode attaque, bah je prends ! Bon, là Matt Tracker est devenu noir. Ok, perso ca ne me dérange pas, a vrai dire, je m’en moque même. Il y a même eu une pétition pour qu’on remette le Matt Tracker d’origine, le blond bien propre sur lui… A vrai dire quelle importance ? Une histoire ne se juge pas sur la couleur de peau de son héros !

Et l’histoire justement ? Non les MASK (enfin ils ne sont que 4 là…) ne sont pas encore les héros. Au contraire, ils sont traqués et recherchés par les polices ainsi que le tout puissant Mayhem ! Cette fuite est surtout le moyen d’avoir du mouvement, de l’action et l’utilisation des véhicules… Pourquoi ils sont sur les traces de son père ? Comment ils savent où se rendre ? Comment Mayhem sait tout ? Que de question inutiles. On (le fan en moi se réveille) veut de l’action, on veut voir les MASK utiliser leurs véhicules transformables, on veut voir le VENOM les affronter, et tant pis si le scénario est décousu ! Voilà ce qu’on du se dire les auteurs…

Pour la liberté

Et vous savez quoi ? Bah ça marche ! Le dessin de Tony Vargas est dynamique, moderne et efficace ! Bon ça va pas fourmiller de détails, mais ce n’est pas le but recherché dans cette série ! On retrouve ce qu’on y cherche et ça fait mouche ! Bref le dessin est clairement au niveau et rempli mon coeur de fan de joie et d’allégresse !

pub_mask1Justiciers, Justiciers

Si on remet ce titre à sa place, un titre de seconde zone, sur un produit de ma jeunesse hautement commercial et à dont mes souvenirs me rendent encore rêveur, ce come back est un gros pari. Non, parce que au delà de la fibre nostalgique qui va faire vendre 2/3 numéros, ça va pas marcher indéfiniment si le scénario ne suit pas. Là c’est clair, ça marche. J’accroche à l’action, aux souvenirs que ça éveille en moi. Mais une fois le petit garçon rassasié, il en faudra plus pour contenter l’adulte que je suis maintenant. Va t’on l’avoir par la suite ? A voir, en tout cas je vais tenter l’aventure. PARCE QUE JE VEUX VOIR T-BOB REVENIR !!! Et aussi parce que ce retour me plaît, j’ai apprécié ce premier numéro pour ce qu’il est, et je veux en savoir plus !

Reste plus qu’à espérer que Hasbro ne se décide pas à ressortir une gamme de jouets MASK, ce serait une très mauvaise idée… TRES TRES MAUVAISE !

PS : n’essayez pas de revoir un vieil épisode. La série a tout de même mail vieilli.

MASK #01 Couverture du livre MASK #01
MASK
Brendon Easton
IDW
30-11-2016
Comics
22
Tony Vargas
Jordi Escuin

The M.A.S.K. team streaks into a dangerous, unstable landscape of dark wars, high intrigue and non-stop action where they’ll encounter the nearly unstoppable threat of Miles Mayhem and his black ops squadron known as V.E.N.O.M.  How will an untested Matt Trakker lead M.A.S.K. through a complex new world order where nothing is what it seems? Join writer Brandon Easton(Marvel’s Agent Carter), artist Tony Vargas(Rot and Ruin) and cover artist Tommy Lee Edwards for an exciting 21st century spin on the classic series where “illusion is the ultimate weapon!”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *