Souvenirs de l’empire de l’atome

Mais tu as lu l’été diabolik ? Oui et tu as aimé ? Ah bah alors faut que tu essaies souvenirs de l’empire de l’atome, c’est toujours Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse ! Ah bah alors essayons !

Le mot OVNI

C’est ce qui me vient à l’esprit quand je repense à ma lecture. Inspiré d’un fait réel, l’histoire est un incessant va et vient entre différentes époques. L’histoire se passe en 1958, le protagoniste de cette histoire est Paul, il est écrivain et il a un don depuis qu’il est tout petit. Son esprit est connecté à celui de Zarth Arn, un héros chef militaire du futur. Le seul problème se nomme Zelbub, un riche publicitaire qui souhaite devenir le maître du monde. Il hypnotise donc Paul et plusieurs savants pour les faire travailler pour lui. Zelbub arrivera-t-il à ses fins? Voilà en gros pour l’histoire. C’est vraiment original, c’est le moins que l’on puisse dire ! Le livre commence par une discussion entre Paul et sa fille, ce dernier, depuis plusieurs années, s’évade vers un autre monde grâce a ses bd et à ses livres de science fiction.

Cet ouvrage est un hommage à la SF, vous avez le grand héros militaire, le méchant très méchant (j’y vois une référence à Franquin). Tout rappelle les années 50 : Les décors futuristes, les inventions géniales, le tout mis en valeur par de superbes couleurs ! J’aime vraiment ce dessin rétro et chatoyant, il met en valeur les histoires, un vrai régal pour les yeux de mon point de vue.

J’en pense quoi ?

Je pense avoir loupé pas mal de références mais l’intrigue est bien construite, j’ai vraiment été bluffée par le graphisme du livre qui nous fait naviguer entre plusieurs époques.  Il y a une vraie réflexion dans ce livre, j’ai aimé suivre Paul dans ses réflexions, il m’a fasciné je dois dire. C’est un très bel objet même si on peut être dérouté par le sujet, je ne saurais où le classer.

 

 

Souvenirs de l'empire de l'atome Couverture du livre Souvenirs de l'empire de l'atome
Thierry Smolderen
Dargaud
18-01-2013
Alexandre Clérisse

1953 : Le Monde est entré dans l'âge de l'Atome, mais un homme s'interroge sur la civilisation qui l'entoure. Cet homme, c'est Paul – un écrivain de science fiction qui depuis son enfance vit en contact télépathique avec le héros d'une épopée galactique située dans un lointain futur.

Le cas de Paul devient célèbre à la suite d'un article. Gibbon Zelbub, consultant bien connu du Pentagone et de l'industrie américaine, commence alors à s'intéresser à lui. Dans un laboratoire du Vermont, "l'homme qui dialoguait avec le futur" va subir une expérience hypnotique qui lui fera commettre l'irréparable et briser l'honneur de son ami Zarth Arn, héros de l'Empire Galactique...

Dans ce roman graphique aussi surprenant que captivant, Thierry Smolderen et Alexandre Clérisse se plongent avec délectation dans l'imagerie fluide et aérodynamique de la SF de des années 50. Très loin des parodies nostalgiques habituelles, ce récit chatoyant prend cependant la période au sérieux, et s'intéresse aussi bien aux sources du Zorglub de Franquin qu'aux techniques de persuasion utilisées dans les milieux publicitaires et militaires. S'inspirant d'un cas psychologique réel (qui a défrayé la chronique au milieu des années 50), l'intrigue tient à la fois de l'énigme psychiatrique et du space opera. Bel exemple d'un roman graphique contemporain exploitant toutes les possibilités de la forme, Souvenirs de l'Empire de l'Atome (144 pages, couleur) joue autant sur ses images brillamment évocatrices que sur son scénario aux zigzags imprévus pour emporter le lecteur dans un autre monde – au coeur d'un Âge de l'Atome, qui tour à tour nous enchante et nous glace d'effroi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *