Star Wars Destiny, le jeu de cartes / dés

En ce moment, avec CuchiFritina, on aime bien jouer, et on joue beaucoup, quasi tous les jours. Du coup on se laisse tenter par pas mal de nouveautés, et c’est au tour de star Wars Destiny de passer entre nos mains !

Pur jeu de Deck Building, ce jeu mêle les cartes à collectionner, façon Magic, et les dés. En effet, certaines cartes du Deck sont associées à des dés et une fois posées en jeu permettent de les lancer. Mais revenons au début pour expliquer ce jeu.

Le but est donc de se créer un deck, paquet de 30 cartes, servant à soutenir notre team de personnages, héros ou antagonistes. Car oui, il existe des cartes de personnages qui sont à la base de tout deck. Chaque personnage a un coût et on dispose d’un coût maximum de 30 pour composer son équipe. Si les deck de bases sont Rey / Finn ou Kilo Renn / Stormtrooper, les cartes légendaires de Dark Vador sont déjà très recherchées… Et donc très chères, mais je reviendrai la dessus plus tard.

Magic…

Donc une fois vos personnages sélectionnés, ainsi qu’un terrain, vous sélectionnez un deck de 30 cartes. Elles doivent être du même type que vos personnages, donc soit héros, soit antagonistes. Des cartes neutres sont aussi présentes et peuvent aller des 2 côtés. On y ajoute aussi une couleur, gris (neutre), rouge (plutôt soldat), bleu (utilisateur de la force) et jaune (plutôt les « vauriens »). vous ne pouvez ajouter une couleur à votre deck que si un de vos personnages est de cette couleur. Si chaque personnage apporte un ou deux dés, certaines cartes d’amélioration (arme, gadget…) ou des supports (vaisseau, droïdes…) en apportent aussi leur lot. Ajoutez y des cartes pour déjouer les adversaires, pour se booster… Bref, comme Magic ! Et les dés dans tout cela ? Et bien les dés servent ici aux actions. Les personnages n’ont pas d’attaque, seulement des dés. Et ce sont eux qui vont faire des dégâts, gagner des ressources, faire défausser des cartes. Oui, on ajoute une part de hasard supplémentaire dans un jeu de Deck Building !

Avec des dés…

Mais qui dit deck building, dit cartes, et donc achat. Et oui. Si le deck de base permet de s’essayer au jeu, il faut vite passer à la caisse. Ne serait-ce que pour obtenir de meilleurs personnages. Pour avoir affronté Dark Vador, je peux vous dire que son prix actuel (autour de 30 euros la carte) reflète son niveau ! Car oui certaines cartes sont rares. Pour info, une boite de booster (paquets supplémentaires) Contient 36 paquets. Chacun est composé d’une Rare ou légendaire, une peu commune et 3 communes ainsi que d’un dé. Sachant qu’une boîte contient 6 légendaires et 30 rares. Seules ces cartes ont des dés. Donc des améliorations, soutien et surtout personnages. Sachant que par exemple Dark Vador peut être joué avec 2 dés, il vous faut deux exemplaires…

Long long ago, in a galaxy far far away !

Mais la licence Star Wars fait son effet, et surtout fonctionne ! Le jeu n’est pas juste une énième déclinaison de licence à succès. Edité par Edge en France, il est signé Fantasy Flight Games, qui livre aujourd’hui de très bon jeux sur l’univers, et surtout un système efficace, qui ne demande que de nouvelles cartes afin d’être complété.

Mon avis ?

Après avoir tenté ma chance sur un tournoi ce weekend avec un deck très basique, je dois dire que ce jeu me plaît beaucoup, mais que comme Magic il demande un certain investissement afin d’en tirer le plein potentiel. Si c’est pour jouer à la maison, l’achat de paquets de bases ainsi que de quelques booster permet d’avoir des choses amusantes à la maison. Par contre pour le compétitif, là il va falloir passer à la banque. L’achat de 2 starters de chaque pour avoir le nécessaire ainsi que d’une boîte de 36 boosters est le strict minimum pour espérer se lancer. Et c’est trop pour moi. Cela restera un jeu de maison et il n’en sortira pas. Je ne suis pas prêt à payer des cartes 30 euros pièce pour jouer une fois de temps en temps avec… Comme pour Magic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *