Supergosse #10, fils de Superman !

Depuis que ça avait été teasé, je l’attendais avec impatience. Dans ce Superman #10 Jon allait être confronté à Damian. Le futur de DC Comics est peut être là, et cette promesse était excitante. A tel point que je l’ai dévoré ! Et vous savez quoi ? Je vous le conseille !

superman10_3Crise d’ado ?

Si il y a bien une chose que Damian n’a pas apprécié, c’est l’incursion de Superman et Superboy dans la Batcave dans les arcs précédents. Et comme il ne le pardonne pas, il décide de le faire comprendre à Jon, à sa façon. Le but derrière est clair. Il veut se mesurer au rejeton du rival et ami de son père. En même temps, on en attendait pas moins vu le tempérament du personnage ! S’en suit la bataille que l’on attendait, et elle dégénère pour aller des fils aux pères !  Oui, il ne s’agit plus des super héros, mais des pères, prenant la défense de leur rejeton respectif ! Jusqu’à ce que ça aille trop loin et que leur rôle leur impose une claire remise en place.

Peter J.Tomasi, toujours et encore !

Bon, je vais devoir arrêter de dire du bien de ce scénariste au bout d’un moment. Mais il nous démontre une fois de plus qu’il sait écrire un comics. Drôle, efficace, attendu par moment et surprenant à d’autre, il excelle dans ces relations père fils et joue avec ces 2 duos qu’il maîtrise puisque, avant d’écrire Superman, il travaillait sur Batman & Robin. On a donc l’auteur idéal pour traiter la relation Damian & Jon, qui font là leur première vraie rencontre en attendant Super Sons.

superman10_2On remarque surtout que ce sont 2 ados et que, malgré leurs noms et ascendances, ils restent en tant que tel. Et c’est aussi un plaisir de pouvoir lire une histoire avec 2 ados qui sont du même monde, dans le même univers et non esseulés dans un univers d’adulte. Ici pas besoin de méchant, les personnages en place font parfaitement l’affaire et permettent à la trame de se mettre en place. Reste plus qu’à attendre le dénouement de cette rencontre, dans le prochain numéro. Car oui, il s’agit d’un arc en plusieurs numéros et pas un one shot.

Si on devait trouver un défaut à cette série, c’est que Lois n’est plus présente depuis 3 numéros et qu’elle est clairement en retrait. Mais il est difficile de lui donner un rôle dans le déroulement de ces aventures…

Patrick Gleason is back !

En plus d’être une fois de plus crédité au scénario, Patrick Gleason a repris les crayons sur ce numéro, accompagné de Mick Gray à l’encrage et de John Kalisz aux couleurs. Au delà d’une double page superbe, de quelques planches réussies et d’une dernière page hyper efficace, on retient que l’auteur garde un style moderne et dynamique, qui colle parfaitement à ce qu’on peut attendre de ce titre. Je ne sais pas si sa présence au scénario l’aide à la création de ses planches mais le titre en bénéficie grandement ! Bien découpé, bien présenté, efficace, il est en train de monter dans l’industrie.

Super Sons Champions ?

A l’instar de ce que Marvel a pu faire avec son titre Champions (Critique ici) DC Comics associe ici un très bon scénariste et un dessinateur au style dynamique et moderne dans une série qui justement est dynamique et moderne. Et puis la place faite aux jeunes pousses de l’écurie est aussi dans cette optique. Comme en face, on pourrait donc avoir une équipe idéale pour le sujet traité.

superman10_Alors, on le prend ce Superman #10?

Définitivement un prélude à Super Sons, ce numéro marque déjà un tournant. Si les Sidekicks ont déjà eu leurs séries où leur équipe en tant que Teen Titans, on sent ici que les enfants prennent le pouvoir. Ils vont plus loin que leurs prédécesseurs et poussent leurs paternels dans leurs retranchements. Drôle, joli, simple et efficace, ce Superman est une fois de plus un plaisir à lire que je recommande chaudement. Toujours la meilleure série DC depuis Rebirth.

superman10_supersons

Superman #10 Couverture du livre Superman #10
Superman
Peter J. Tomasi, Patrick Gleason
Super héros
DC Comics
Comics
22
Patrick Gleason
Mick Gray
John Kalisz
In the name of the fathers

“IN THE NAME OF THE FATHER” part one! For the first time, the Man of Tomorrow and the Boy of Steel team up with the Caped Crusader and the Boy Wonder in a father-son adventure you won’t want to miss! Damian Wayne has been hearing a lot about this mysterious new Superboy, and now’s his chance to find out who he is...

Series Navigation<< Superman (2016) #7 – Our town – La critiqueSuperman #11 L’apprentissage de Damian & Jon >>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *